Digital Learning Excellence Awards : les tendances 2021

Le Groupe Cegos a distingué récemment les dispositifs de formation mixtes et digitaux les plus innovants, à l’occasion de la 11ème édition des Digital Learning Excellence Awards.

Retrouvez les lauréats 2021.


Le panorama des tendances Digital Learning observées lors de cette édition 2021

Trois tendances majeures ressortent de cette 11ème édition. La conversion du présentiel en distanciel a permis, d’une part, d’assurer une continuité des dispositifs, et d’autre part, de repenser les formats, les parcours et bien sûr les compétences associées.

Première tendance majeure : le collectif est au service de l’individu et l’individu au service du collectif

La dimension distancielle d’une majorité de projets a rechallengé le traditionnel 70-20-10. Les dispositifs mixtes sont composés de temps synchrones distanciels et de temps d’intersessions asynchrones. Ces derniers sont consacrés à de la mise en application individuelle, au déploiement de projets opérationnels ou à la réflexion sur ses propres pratiques.

Cette transposition terrain s’appuie sur des échanges entre pairs, du social learning (forum), du tutorat voire même des « help desk » d’aide à la mise en œuvre.

Tout cela contribue à créer une organisation apprenante.

Deuxième tendance majeure : le storytelling au service de l’engagement de l’apprenant digital

La scénarisation prend une dimension clé dans l’engagement de l’apprenant digital. Le storytelling devient presque une modalité pédagogique à part entière. Les candidats le citent en tant que tel comme un fil rouge pour embarquer le participant dans une histoire, une quête ou un challenge à des fins de formation.

Les leviers de gamification s’appuient sur une mise en scène émotionnelle et des ressorts cinématographiques pour mettre sous tension les participants au fil du parcours d’apprentissage.

Troisième tendance majeure : vers une maturité de la réalité virtuelle et augmentée

Les projets de réalité virtuelle ou de réalité augmentée gagnent en maturité, avec des mises en application métiers et techniques en immersion réelle. Si cette technologie a su faire ses preuves depuis quelques années, notamment dans les environnements techniques, son usage s’est professionnalisé en 2020 pour répondre aux contraintes de déplacement liées à la crise sanitaire (visite d’usine, réparation d’automates…) et favoriser l’ancrage émotionnel (ex : formation incendie).

Enfin, on note que l’innovation est portée par des technologies et un environnement EdTech florissant. Les applications mobiles restent présentes dans près de la moitié des dispositifs. Quant à l’adaptive learning qui fait appel à l’IA et aux data, il reste présent également, sans toutefois confirmer l’envol des éditions précédentes. Affaire à suivre donc…

Grégory Gallic, Chef de Projet des Digital Learning Excellence Awards, nous en dit plus en vidéo :

Retrouvez toutes nos infos sur les Digital Learning Excellence Awards