HISTOIRE

Depuis 2000

Un partenaire Learning & Development global et digital

Le Groupe Cegos est aujourd’hui un leader international du Learning & Development. Doté d’une nouvelle Gouvernance depuis 2014, le Groupe est aux avant-postes de la consolidation du marché de la formation (création de Cegos Asie-Pacifique à Singapour en 2012, rachat d’Integrata, numéro un du marché allemand en 2014, ouverture d’une plateforme régionale au Chili en 2015, acquisition du Groupe Cimes, leader français de l’externalisation de la gestion de la formation, en 2017).

Pionnier de la formation à distance (création des premières visioformations en 1995 et des premiers modules elearning en 2001), le Groupe innove sans cesse pour être au plus près des usages et, des attentes des apprenants et des entreprises. En 2017, le Cegos a ainsi lancé le LearningHub @Cegos, plateforme digitale qui permet d’accéder à l’ensemble des parcours de formation et de vivre à 100 % la Learning Experience Cegos. Cegos se positionne également en éclaireur du marché, en orchestrant par exemple les Digital Learning Excellence Awards, qui récompensent depuis 2010 des dispositifs d’apprentissage novateurs intégrant le meilleur du digital.

Se former, c’est aujourd’hui apprendre à apprendre. C’est vivre une expérience riche en émotions et créatrice de valeur

José Montes, Président du Groupe Cegos
1958-2000

Le développement d’un leader international

En 1958, en Espagne, les dirigeants de TEA (Tecnicos Especialitas Asociados) nouent des relations avec Cegos qui devient majoritaire au sein du capital en 1960. C’est la naissance de la première filiale du Groupe à l’étranger. Elle sera suivie de l’implantation de Cegos en Italie en 1959 puis au Portugal en 1962.

Durant les décennies suivantes, Cegos renforce massivement son implantation internationale avec des activités en Allemagne, en Grande-Bretagne et en République Tchèque. Le Groupe est également présent en Chine depuis 1997.

Diriger, c’est obtenir un résultat par d’autres que soi et c’est aussi être responsable de ce que d’autres ont fait.

Octave Gélinier, Président de Cegos (1950-1992)
1926-1958

L’esprit pionnier au service des compétences

En 1926, la CGOST (Commission Générale de l’Organisation Scientifique du Travail) est créée au sein de la Confédération patronale, fondée aux lendemains de la guerre. Sa mission : diffuser les idées et les méthodes de l’Organisation Scientifique du Travail. Son secrétaire général est un jeune polytechnicien, Jean Milhaud. Celui-ci s’attelle à donner vie à ce laboratoire de recherche d’un nouveau genre, à la croisée des chemins politiques, patronaux, industriels et internationaux. En 1936, la CGOST devient Cegos.

En 1937, l’étude de Rimailho (« Une méthode uniforme de calcul des prix de revient ») est publiée, préfacée par Auguste Detoeuf (fondateur d’Alstom et président de Cegos). Devant l’afflux des demandes de consultations, Cegos développe une offre de conseil et fait son entrée dans cette activité auprès des entreprises. Après-guerre, en 1951, à la suite de formations au TWI (Training Within Industry) au sein des ateliers de construction de Charleroi et d’une session organisée à Peugeot-Sochaux, naissent les premiers stages de formation. Les thèmes abordés sont les techniques de contrôle de gestion et la gestion commerciale.